Comprendre les batteries de servitude

Nous n’allons pas ici expliquer le fonctionnement chimique d’une batterie, mais vous aider à comprendre les caractéristiques d’une batterie et les différents types de batterie.
Une batterie est composée en effet d’éléments chimique différents permettant le stockage de l’électricité. Un mauvais usage des batteries peut entraîner des réactions indésirées qui vont endommager la batterie. Parmi ces mauvais usages : laisser une batterie déchargée, trop décharger une batterie, trop charger une batterie, exposer la batterie à de trop hautes ou trop basses températures.
Les batteries utilisées sur les bateaux sont des batteries dites « deep-cycle » (décharge profonde) qui sont différentes par construction des batteries automobiles qui sont des batteries de démarrage. On verra par la suite que l’on peut installer des batteries auto pour les moteurs (moins chères) et des batteries « deep-cycle » pour les batteries de servitude.
Pourquoi utilise-t-on ce type de batteries : parce qu’elles sont conçues pour pouvoir être déchargées profondément et être rechargées un grand nombre de fois. Par contre elles seront moins à même de fournir un courant fort sur une courte période. Il existe différents types de batteries, à différents prix. Les batteries ouvertes, les batteries sans entretien, les batteries au gel et les batteries Nickel Cadnium. Si ces dernières sont beaucoup plus chères, elles seules se différencient vraiment des autres avec une durée de vie qui peut atteindre 25 ans.

Quelles sont les caractéristiques importantes des batteries de servitude?

Trois caractéristiques sont fondamentales pour bien choisir ses batteries : la capacité, le nombre de cycles de charge, le taux d’auto décharge.
La capacité d’une batterie est exprimée en Ah. Qu’est-ce donc que cela ? (voir article Comprendre l’électricité en courant continu). Est-ce que cela veut dire que la batterie peut délivrer 100 A pendant une heure à 12V ? et 50 A pendant 2 heures ? Ce serait trop simple ! En Europe, la capacité des batteries est mesurée sur 20 heures. Une batterie de 100 Ah est donc une batterie capable de délivrer 5A pendant 20 heures. Mais, la capacité n’est pas linéaire. Une telle batterie, si on regarde le graphique suivant, ne pourra délivrer 25A que pendant 2 heures approximativement, et 15A pendant 5 heures.

Le nombre de cycle de charge donne une indication de la durée de vie de la batterie. 1350 cycles de charge correspondent approximativement à 3 ans d’utilisation en navigation quotidienne. Mais celui-ci dépend beaucoup de la profondeur de décharge des batteries. Plus on décharge une batterie et plus on diminue le nombre de cycles possibles.

Le problème est que les fabricants vous promettent un nombre de cycles sans vous dire avec quel taux de décharge ils font leur test.
Une batterie au repos se décharge d’elle-même, on appelle cela l’auto-décharge. Si vous devez laisser votre bateau sans aucun moyen de charge (prise de quai, panneau solaire,…) vous devez privilégier des batteries à faible auto-décharge (1% par mois).

La température ambiante et de la batterie joue aussi un rôle important. A 0°C, la capacité d’une batterie est réduite de près de moitié. A plus de 50°C, la batterie commence à se détériorer. D’où la nécessité d’implanter les batteries dans une zone ventilée.

Quel type de batterie de servitude choisir ?
La seule technologie réellement différente est le Nickel Cadnium. Toutes les autres batteries se différencient à la marge, sans garantie aucune de la part du constructeur. Il faut savoir (allez sur les forums) que les fabricants de batterie n’appliquent quasiment jamais la garantie. D’une part les batteries que vous aurez achetées sont revendues par un grossiste, qui les vend à votre ship qui vous les vends. Si vous avez un problème (à moins qu’une batterie ne déforme ce qui est exceptionnel), si vos batteries ne tiennent pas la charge, sont détériorées… on vous dira toujours que vous les avez mal utilisées, il vous sera impossible de remonter au fabricant…
Mon conseil : achetez des batteries deep-cycle standards et investissez plutôt dans les moyens de régulation et de charge qui permettent de prendre soin des batteries ou bien investissez dans du Nickel Cadnium (ce sont les seules batteries qui supportent d’être déchargées complètement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *